Note

Ce texte a été publié dans les Cahiers de Philosophie de l’Université de Caen, vol. 31-32 [cédérom], 1997-1998.  Disponible sur Internet, c’est vers cette publication que le lien vous dirige.

 

Erratum

p. 509        Stephen Hawking.

  Retour à la table des matières  
  Suite